Alupa Clarke est nommé ministre du Cabinet fantôme pour les Langues officielles et la Francophonie

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Québec (Québec) – Le député de Beauport─Limoilou, Alupa Clarke, est honoré d’être nommé ministre du Cabinet fantôme pour les Langues officielles et la Francophonie.

« L’année 2019 est très importante pour les communautés de langues officielles en situation minoritaire (CLOSM), ainsi que pour l’ensemble des Canadiens. En effet, cette année, nous célébrons le 50e anniversaire de la Loi sur les langues officielles. Celle-ci reconnait que le français et l’anglais sont les uniques langues officielles de notre fédération et qu’elles ont un statut égal d’un océan à l’autre.

« Depuis 1867, la dualité linguistique constitue l’une des pierres angulaires de notre identité canadienne. La Loi concrétise cette identité et constitue une référence quotidienne pour l’ensemble des CLOSM. Elle représente une protection pour leurs droits quasi constitutionnels ainsi que pour leurs aspirations et revendications diverses. C’est pourquoi nous nous devons, en tant qu’élus et partis politiques fédéraux, et surtout lorsque le besoin est exprimé de toute part comme c’est actuellement le cas, d’actualiser la Loi. C’est ce que le gouvernement conservateur de Brian Mulroney a fait en 1988. En d’autres mots, nous nous devons d’aller de l’avant sans plus tarder afin de procéder à la modernisation de la Loi. À cet égard, ‎je suis impatient de présenter mon plan pour la modernisation de la Loi sur les Langues officielles.

« Les libéraux et la ministre Joly ont perdu un temps fou et ont échoué à présenter un projet de loi qui moderniserait la Loi de quelconque façon avant l’élection. De toute évidence, la ministre et le Parti libéral du Canada n’ont pas l’intention d’agir dans ce dossier crucial. Pourtant, les CLOSM ont à maintes reprises demandé publiquement que la Loi soit modernisée dans les plus brefs délais.

« Notre chef Andrew Scheer m’a donc confié un dossier fort important et d’autant plus d’actualité, puisque la Loi sur les langues officielles doit plus que jamais être modernisée en profondeur.

« Les Canadiens, et tout particulièrement les CLOSM, peuvent être assurés qu’avec le leadership d’Andrew Scheer, nous, les conservateurs, allons offrir une modernisation de la Loi des langues officielles en bonne et due forme. »

-30-

Renseignements :

Bureau d’Alupa Clarke, député
Samuel Simard-Michaud
418-663-2113
Alupa.Clarke.A1@parl.gc.ca