Les libéraux doivent assurer que la formation des cadets de la GRC respecte les droits linguistiques

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Québec (Québec) – Pierre Paul-Hus, le ministre du Cabinet fantôme responsable de la Sécurité publique et de la Protection civile et député de Charlesbourg—Haute-Saint-Charles, et Alupa Clarke, le ministre du Cabinet fantôme responsable des Langues officielles et de la Francophonie et député de Beauport- Limoilou, ont fait la déclaration suivante aujourd’hui à la suite de la décision du gouvernement de remplacer le Programme de formation en français des cadets de la GRC par un programme pilote bilingue :

« Les conservateurs du Canada soutiennent fermement le bilinguisme officiel et reconnaissent les bénéfices d’une formation en français et en anglais.  Nous reconnaissons également les défis de la GRC au fil des ans en ce qui a trait au recrutement et à la rétention.

« Cependant, nous craignons vivement que la décision du gouvernement libéral d’éliminer le Programme de formation en français des cadets de la GRC ait un impact négatif sur la capacité de la GRC d’attirer des recrues francophones.

« Si les libéraux soutenaient pleinement la Loi sur les langues officielles et la Charte canadienne des droits et libertés, ils auraient présenté un programme pilote bilingue, tout en continuant à offrir un programme français, afin de ne pas injustement désavantager les cadets francophones.

« Nous espérons sincèrement que le gouvernement Trudeau va revoir sa décision et respecter les droits des francophones partout au pays. »

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Bureau de Pierre Paul-Hus
Député Charlesbourg – Haute-Saint-Charles
418-624-0022
Pierre.paul-hus.c1@parl.gc.ca

Bureau d’Alupa Clarke
Député Beauport – Limoilou
418-663-2113
Alupa.clarke.a1@parl.gc.ca